Santé Publique

Depuis plusieurs années, de nombreux propriétaires et gestionnaires de bâtiments de la région de la Mauricie et du Centre-du-Québec font face à un problème de pyrrhotite dans le béton des fondations de leurs résidences et établissements, principalement sur le territoire de la municipalité de Trois-Rivières. À la demande de la Direction de santé publique, l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) a réalisé un rapport sur « Les risques sanitaires potentiels associés aux altérations des fondations de bâtiments par la pyrrhotite ». Ce document visait à présenter les risques à la santé directement et indirectement associés à la présence de pyrrhotite dans les fondations d’un bâtiment, notamment au regard de la production de gaz sulfurés. Voici les principales conclusions de ce rapport.

/Capsule d'information 30 avril 2015.pdf

/Présence de moisissures.pdf